En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site.

J'accepte

Bon alors quand on fait des cosmétiques, c’est comme quand on fait la cuisine, y a quand même quelques règles à respecter pour éviter de faire n’importe quoi.

 

Tout d’abord, il est essentiel de veiller à ne pas favoriser le développement des bactéries ou des microbes dans les préparations et pour ceci, il faut respecter les règles essentielles d’hygiène :

1-      Travailler dans un endroit propre sur une surface nettoyée consciencieusement ;

2-      Utiliser des ustensiles et récipients nettoyés à l’alcool ;

3-      Se laver les mains avant de débuter chaque préparation (quand on commence à tambouiller régulièrement, on se rend vite compte que c’est d’autant plus important d’utiliser un savon tout doux parce qu’avec certains produits du commerce, on a rapidement les mains défractées…).

 

Lorsque vous avez fini votre recette, pensez à étiqueter votre produit avec la date de fabrication. Si vous avez un doute lors de son utilisation (odeur inhabituelle, changement de texture ou de couleur), n’hésitez pas à jeter le produit, c’est peut être un signe d’une prolifération microbienne.

 

Ensuite, certains produits présentent quelques risques lors de leur manipulation et nécessitent de porter un masque ou des gants. C’est le cas, notamment, de certains tensioactifs pulvérants qui peuvent se révéler irritants. Il est donc important de suivre les recommandations données sur le site.

 

D’une manière générale, ces précautions doivent être suivies à la lettre pour toutes les huiles essentielles qui sont bourrées de principes actifs. La quasi-totalité de ces huiles est formellement déconseillée aux femmes enceintes et aux femmes allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de 7 ans. Certaines sont également photo-sensibilisantes, donc, encore une fois, lisez bien les recommandations avant de les utiliser et tenez les hors de portée des enfants (expérience personnelle : même lorsqu’un adulte les manipule, ça arrive de faire tomber un flacon et suivant l’huile essentielle, le parfum peut vite devenir entêtant, surtout quand c’est un GROS flacon…).

 

Certains ingrédients qui entrent dans la composition d’un cosmétique sont potentiellement allergisants. Bon, on ne va pas se mentir, quand on prépare soi-même une crème avec sept ou huit ingrédients dedans, le risque est quand même nettement plus faible que quand on applique une crème du commerce qui compte une bonne cinquantaine d’ingrédients… Ceci-dit, il est fortement recommandé de tester chaque produit sur une petite partie du corps et d’attendre quelques heures pour vérifier qu’aucune allergie ne se déclare.